Le concept

L’idée à l’origine est de permettre aux travailleurs indépendants et aux télétravailleurs de ne pas rester isolés chez eux et de pouvoir trouver, dans ce lieu et à travers un réseau, un espace de socialisation comparable à une entreprise.

En mutualisant des dépenses comme les locaux et en permettant d’y accéder sur des plages horaires libres, les co-workers ont l’opportunité de s’attarder sur le développement de leur réseau professionnel ou encore de créer des partenariats et divers projets en commun avec d’autres co-workers.

La philosophie

On y travaille côte à côte avec la possibilité de s’isoler comme de coopérer en demandant conseil à son voisin. Il y a toujours un coin salon car les pauses et les échanges favorisent la concentration et la productivité, on y partage souvent un repas le midi mais on y vient aussi pour écouter l’intervention d’un collègue spécialisé dans tel ou tel domaine ou encore pour partager une heure de formation sur les outils collaboratifs ou l’ingénierie de projet.

En pratique

Les espaces de co-working proposent, un espace de travail partagé accessible à la demi-journée, à la journée, à la semaine, au mois ou plus, pour travailler, dialoguer, collaborer bref assouvir ses besoins d’interactions et d’échange de connaissances.

On y partage un bureau mais aussi des ressources : téléphone, internet, salle de réunion, matériel de visio-conférence, imprimante pro… ou différents services : formations, assistances informatiques, gestion administrative, courrier…

Le rural un terrain propice

Depuis 2008, la création du statut d’auto entrepreneur a ouvert la voie à de nouveaux travailleurs indépendants. Et en 2012, le gouvernement a pris de nombreuses mesures concernant le télétravail [la loi du 23 mars 2012]. Ces deux lois, apportent une réponse aux problématiques démographiques des territoires ruraux, en permettant la relocalisation de l’emploi.

De plus, grâce au numérique, il est possible d’attirer de nouvelles populations. Le déploiement du Très Haut Débit est un outil incontestable de désenclavement. Toutefois, les tuyaux ne suffisent pas, il faut aussi penser à l’aménagement d’espaces accessibles et à l’accompagnement de la population dans les usages personnels et professionnel du web.

Les espaces de co-working sont des nouveaux lieux émergents qui apportent une réponse à ces enjeux.

A qui ça s’adresse ?

A VOUS que vous soyez :

  • télétravailleurs : ceux qui en ont assez d’être seul chez eux, ou ceux qui en ont assez des trajets pendulaires pour rejoindre leur bureau.
  • indépendants, auto-entrepreneurs isolés ou en devenir
  • gérant ou collaborateur d’une petite entreprise qui cherche à mutualiser ou à collaborer avec l’extérieur
  • travailleur nomade (comme les commerciaux) toujours en chasse de nouveau lieu où s’installer
  • retraité,  en recherche d’emplois, en étude, ou bénévole d’une association.

Bref peu importe votre statut ce qui compte c’est que vous ayez à cœur de porter un projet individuel et collectif.